Programme
Localisation
Livraison
Surface
Coût

  extension d'une maison
Reims (51)
juillet 2013
57 m² shob
42 000 Euros ht
 
     
 
On ouvre le portail donnant sur la rue et un petit chemin sinueux nous mène à la maison tout au fond, nous découvrons un petit jardin féerique
en pleine ville de Reims.
La bâtisse existante est assez imposante car les pièces profitent d'une hauteur sous plafond généreuse (la façade principale mesure 9,5 mètres de hauteur
par 9,3 mètres de largeur). On y avait déjà ajouté une aile droite pour créer des pièces avec de l'eau courante (salles de bains, toilettes et buanderie).

Les clients (un couple seul) aiment bichonner les plantes, ils souhaitaient créer une unité de vie au rez-de-chaussée pour profiter d'avantage de leur jardin.
Il y existait déjà une cuisine exiguë, des toilettes, une buanderie, un salon et un séjour, il manquait donc la chambre.
Il fallait aussi un atelier attenant au garage pour bricoler.

Nous voulions échapper à l'extension 'type véranda', un petit volume de 20m2 au sol par 2,5m de hauteur accolé à la grande façade aurait été trop manifeste.
L'atelier nous a inspiré la réponse, nous avons décidé de construire en prolongement du garage, le long du mur mitoyen, jusqu'à la maison.
De cette façon, l'extension vient composer une aile gauche de bâtiments d'appoint, clairement indépendante du bâtiment principal,
de plus on habite le jardin en toute sa longueur.
Pour que ce nouveau bâtiment ne vienne pas comprimer le jardin, nous avons choisi des matériaux qui produisent des reflets et des effets de transparence.
La question se posait au niveau du sol et à l'étage, car toutes les pièces supérieures donnent sur le jardin.

Nous voulions créer des nuances entre transparent, translucide et opaque.
Voici la séquence qui en résulta: garage/opaque - atelier/translucide auvent/ouvert – séjour/transparent.
L'atelier est devenu finalement une serre où l'on peut faire pousser des plantes autres que celles du jardin.
Le auvent qui unit la serre et la maison est un séjour extérieur abrité de la pluie. Nous l'avons découpé pour que le lilas existant puisse pousser
au dessus de la toiture.
Le volume séjour/cuisine se configure par des façades totalement vitrées et par une couverture en polycarbonate, ce matériau permet de voir depuis l'étage
un objet translucide plutôt que confiné et opaque (même si en réalité l'isolation se fait concrètement au niveau du plafond).